Les Films du Jeudi

Comédie musicale - Chorale du collège Georges Clemenceau

Pour les choristes : voir en bas de cette page les enregistrements pour le travail ! Les paroles sont à télécharger ici.

Les Films du Jeudi

Musique de Julien Joubert

Textes théâtraux et paroles de Gaël Lépingle

Comédie musicale inédite, composée à la suite d'une commande de l'association ARCIS pour les chorales de l'Académie de Lyon.

Création mêlant chansons et saynètes jouées, ces dernières permettant d'expliciter et de conduire l'intrigue. 2 options sont possibles :

  • soit le narrateur lit le texte de présentation en préambule à chaque chanson
  • soit des comédiens représentant les personnages jouent les sketchs écrits. Les 2 options peuvent se combiner.

Paroles complètes des chansons télécharger ici)

Personnes de l'intrigue

Outre le Narrateur, il y a 6 personnes âgées qui forment le groupe de base dans un Institut pour malvoyants :

  • Gustave (brave mais colérique), Suzanne (coquette avec sa canne), Julie (cash, genre chipie), Igor (un ténor,réaliste et séducteur), Brigitte (stressée, prévoyante et bavarde), Lucien (le doyen, classique et nostalgique)

ainsi que

  • Sarah, visiteuse à l'Institut et bénévole pour décrire des films tous les jeudis après-midi ;
  • Elodie, amie de Sarah et audio-descriptrice de métier ;
  • Simon, personnage fictif, l'amour de jeunesse d'Elodie et de Sarah par procuration.

Résumé de l'action

1. L’action se déroule dans un Institut pour malvoyants. Six personnes âgées se réunissent tous les jeudis après-midi pour se faire projeter des vieux films qui ne font pas partie du catalogue d’audio-description. Alors ils écoutent simplement le film en comparant leurs souvenirs, pour ceux qui en ont, ou parfois en écoutant un aide-soignant de bonne volonté qui passe par là.

CHANSON 1 : Tous les jeudis (cliquez sur les liens pour écouter)

2. Une jeune femme, Sarah, surprend un jour une de ces séances et vient en aide au petit groupe. Elle vient à l’institut tous les jeudis après-midi pour visiter Simon, un garçon aveugle, enfermé dans sa chambre. Elle l'a aimé autrefois, bien avant qu’il ne perde la vue dans un accident.

CHANSON 2 : Il s'appelle Simon (1)

3. Sarah propose ses services de bénévole et s'improvise audio-descriptrice. Elle demande au petit groupe de choisir à l’avance les films qu’ils verront ensemble, afin qu’elle ait le temps de bien préparer sa description. Ce jour-là, c’est un vieux film de Marcel Pagnol : « Fanny » (1934). Les débuts ne sont pas faciles.

CHANSON 3 : Fanny par Sarah

4. Sarah s’impose progressivement dans le groupe comme la conteuse du jeudi après-midi, se débrouillant très bien dans sa description, trouvant le bon compromis entre la stricte observation et l'interprétation.

CHANSON 4 : Les descriptions

5. Le groupe grossit, passe de six à quinze personnes. Ces séances très convoitées deviennent le rendez-vous hebdomadaire de l’institut à ne pas manquer.

CHANSON 5 : Le petit groupe (1) ; un couplet par personnage, chacun a ramené quelqu’un.

6. Certains critiquent la façon de décrire de Sarah, mais la majorité approuve. Se méfier des souvenirs qui remontent auxquels on se raccroche à tout prix. Le vieil Igor témoigne : c’est en acceptant d’oublier le visage de sa femme, les images précises de la vie d’avant, qu’il a pu vivre pleinement sa nouvelle vie.

CHANSON 6 : Oublier

7. Le groupe se prend à rêver parfois de films-souvenirs avec des acteurs aimés, la voix de telle actrice... On évoque des émotions liées aux voix très particulières et identifiables de grands acteurs.

CHANSON 7 : Les voix des acteurs

8. Le groupe aimerait rencontrer enfin le jeune Simon. Mais Sarah réplique qu’il a quitté l’institut. Déçus, Sarah leur propose pour leur changer les idées, de dresser une liste de films incluant des films plus récents. Le mélange de films classiques et modernes partait d'une bonne intention, mais devient vite une sacrée pagaille !

CHANSON 8 : Les goûts et les couleurs

9. Un jour, le film prévu ne peut pas être diffusé à cause d’un problème technique : le DVD est rayé. On cherche des solutions... mais déjà Sarah n’est plus là, elle s’est enfuie sans qu’on s’en aperçoive. A la séance suivante arrive une jeune femme Elodie, qui révèle la vérité : en fait, Sarah faisait des visites médicales dans l’institut car sa vue baisse progressivement suite à une maladie. Elle est en train de devenir aveugle. Mais ayant pris gout à ces séances cinéma avec le groupe, Sarah avait mis Elodie (qui est audio-descriptrice) dans le secret, et se faisait briefer par celle-ci sur chaque film avant la séance.

CHANSON 9 : La vérité

10. Nouveau coup de théâtre : les gens du groupe rétorquent à Elodie qu’en réalité, ils savaient tout cela. Ils s’étaient aperçus des erreurs de plus en plus grandes de Sarah : elle confondait les acteurs, mélangeait, inventait. Une réponse incohérente ici, là un détail bizarre. Les soupçons sont devenus une certitude, mais ils n’osaient pas en parler à Sarah qui prenait plaisir à décrire et qui les enchantaient.

CHANSON 10 : On ne disait rien

11. Elodie propose ses services, car elle est audio-descriptrice de métier (raison pour laquelle elle était bien placée pour briefer Sarah). La vocation lui est venue car elle a eu un amour de jeunesse, Simon, qui est devenu aveugle dans un accident.

CHANSON 11 : Il s'appelle Simon (2)

12. En écoutant la jeune audio-descriptrice, le groupe réalise alors que Sarah s'est inspirée de la vie d'Elodie. Nul n'en veut à Sarah, comprenant les difficultés de celle-ci à accepter sa propre histoire. Les mois passent sans nouvelles de Sarah. Elodie a fait sa place dans le groupe, ils appellent désormais ces séances : le retour du jeudi.

CHANSON 12 : Le petit groupe (2)

13. Dans une lettre adressée au groupe, Sarah demande pardon, et s’explique. Elle ne pouvait plus se passer de ces séances, de la place qu’elle avait acquise dans le groupe. Elle devait de plus en plus inventer lors des séances, et compensait par l’imagination ce quelle ne parvenait plus à distinguer à l’écran. Elle s’est enfermée dans le déni de son handicap... sans s’apercevoir que tout le groupe était au courant !

CHANSON 13 : Par l'imagination

14. Le temps a passé. Aujourd’hui est un grand moment à l’institut, car vient d’être édité en livre audio le roman à succès... de Sarah. A présent qu’elle est romancière, elle est libre d’inventer ce qu’elle veut, tout ce qu’elle a en tête. Quel chemin parcouru et quel beau destin : pour être reconnue, Sarah est devenue écrivain.

CHANSON 14 : Elle est écrivain

Enregistrements des chansons pour travailler

Pour chaque chanson, cliquez sur Complète pour l'enregistrement intégral, Playback pour le seul playback piano, ou bien sur chacune des voix seules chantées sur le piano

Lien pour télécharger les dossiers complets : Complète / Playback / Voix

1. Tous les jeudis

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2

2. Il s'appelle Simon (1)

Complète / Playback

3. Fanny par Sarah

Complète / Playback

4. Les Descriptions

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2

5. Le petit groupe (1)

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2 / Voix 3

6. Oublier

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2 / Igor

7. Les voix des acteurs

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2

8. Les goûts et les couleurs

Complète / Playback / Canon 1 voix

9. La vérité

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2 / Voix 3

10. On ne disait rien

Complète / Playback

11. Il s'appelle Simon (2)

Complète / Playback / Elodie / Voix 2 / Voix 3

12. Le petit groupe (2)

Complète / Playback / Brigitte / Gustave / Igor / Julie / Lucien / Suzanne

13. Par l'imagination...

Complète / Playback

14. Elle est écrivain

Complète / Playback / Voix 1 / Voix 2

Paroles complètes des chansons

A télécharger ici